Le BTS Electrotechnique

La formation

Durée de formation : 2 ans

Niveau terminal d'études : bac + 2

Le BTS électrotechnique forme des spécialistes de l'étude, de la mise en oeuvre, de l'utilisation et de la maintenance des équipements électriques. Ces équipements, de plus en plus sophistiqués en raison de l'évolution des technologies de l'informatique et de l'électronique, peuvent faire intervenir des procédés d'hydraulique, de pneumatique, d'optique...

Le technicien supérieur peut exercer son activité dans différents secteurs tels que les équipements et le contrôle industriels, la production et la transformation de l'énergie, les automatismes et la gestion technique du bâtiment... C'est en maintenance et en conseil technique que les emplois se développent le plus rapidement.

Le recrutement au lycée Victor Hugo : via Parcoursup

Les attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup :

  • S'intéresser aux environnements électriques et au numérique
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour Interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter

Le BTS Electrotechnique est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac professionnel industriel de l'électrotechnique, bac STI2D. 

Les poursuites d'études possibles

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant, avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuive en licence professionnelle (du domaine de l'électronique, de l'énergie, des automatismes ...), en licence LMD (en électronique, électricité ...) ou d'intégrer une école d'ingénieur en passant éventuellement par une une classe préparatoire technologie industrielle post-bac+2 (ATS).

Exemples de formations possibles

  • CPGE Classe préparatoire ATS ingénierie industrielle
  • Licence électronique, énergie électrique, automatique
  • Licence pro domotique
  • Licence pro maintenance des systèmes industriels, de production et d'énergie
  • Licence pro maîtrise de l'énergie, électricité, développement durable
  • Licence pro métiers de l'électricité et de l'énergie
  • Diplôme d'ingénieur de l'École supérieure d'ingénieurs en électronique et électrotechnique d'Amiens
  • Diplôme d'ingénieur ESIEE Paris